D’une théorie de justification à l’autre

capitalisme_dos_ouvrier1

Quand les hommes se sont écartés du bien, ils imaginent toujours quelque conception générale du monde qui les excuse, en les représentant comme les instruments nécessairement dociles d’une force supérieure qui échappe à leur contrôle. Ainsi disait-on autrefois que Dieu, dans ses desseins impénétrables et immuables, avait imposé aux uns le travail et la pauvreté et départi aux autres la jouissance des biens de ce monde.
(…)
Les pauvres et les riches, les riches surtout, se contentèrent très longtemps de ces affirmations. Mais un jour vint où elles parurent insuffisantes particulièrement aux misérables qui commençaient à comprendre leur véritable situation. On allait avoir besoin d’une nouvelle théorie. Elle surgit en temps opportun. Cette fois elle était fournie par la science, par l’économie politique, qui prétend avoir trouvé des lois, suivant lesquelles se répartissent entre les hommes le travail et la jouissance de ses produits. On nous apprend aujourd’hui que cette répartition dépend de l’offre et de la demande, du capital, de la rente, du prix de la main-d’œuvre, de la valeur, du bénéfice, etc., bref de l’ensemble des lois nécessaires qui régissent l’enchaînement des faits économiques.
Sur ce thème, en quelques années, on a déjà fait autant de leçons, écrit autant de brochures et de livres, qu’on avait rédigé de traités et prononcé de sermons pour exposer les anciens principes. Et cela n’est pas encore fini : les cours se succèdent et les livres s’entassent. Tous ces cours, tous ces écrits, comme les traités et les sermons qui les ont précédés, sont nébuleux et incohérents, mais aussi très propres à réaliser pleinement le but que se proposent leurs auteurs. Ils fournissent à quelques privilégiés une théorie qui justifie l’état de choses actuel, et les engage à poursuivre paisiblement leur vie de paresse, à profiter comme par le passé du travail des autres hommes.

Léon Tolstoï, L’esclavage moderne

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s