La transparence, c’est bon pour les autres

Comme prévu, la grande farce de la moralisation de la politique a commencé !
Et voilà que le gouvernement, dans l’érection de son rideau de fumée, souhaiterait que les hommes politiques fassent preuve de transparence sur leur patrimoine – à défaut, donc, de faire preuve de transparence sur leur raison d’être.
Une transparence somme toute dérisoire à laquelle ne se résout cependant pas une grosse frange de la classe politique…
Ainsi des sympathiques politiciens de la droâte populèère qui considèrent que la transparence pour les hommes politiques, c’est démagogique, c’est TOTALITAIRE, c’est l’instauration d’une suspicion généralisée in-sup-por-ta-ble !
Les mêmes sympathiques politiciens qui sont à la pointe quand il s’agit de militer… pour toujours plus de transparence pour les Français d’en bas, en particulier pour les chômeurs et autres méchants « assistés » !
Il va de soi que ces Français-là ne sauraient légitimement se soustraire à la moindre des intrusions et indiscrétions de l’Etat-fouineur à leur encontre. Il va de soi que ces Français-là ne sauraient être considérés autrement que comme des délinquants et des terroristes en puissance. Il va de soi qu’on ne saurait leur épargner l’humiliation d’avoir en permanence à justifier de leur bonne foi. Il va de soi qu’il ne saurait y avoir, à leur encontre, trop de contrôles, trop de fichages, trop de biométrie, trop de RFID, trop de vidéosurveillance…
C’est d’ailleurs le point de vue partagé par l’essentiel des hommes politiques, qui nous vendent l’illusion que l’Etat est la propriété du citoyen alors que c’est lui, le citoyen, qui est la propriété de l’Etat – et qui doit donc lui rendre des comptes.
Par contre, les hommes politiques, eux, sont des êtres évidemment au-dessus de tout soupçon, qui ne sauraient souffrir qu’on les suspecte de quoi que ce soit…
N’allez donc pas leur expliquer que s’il existe peut-être une catégorie de personnes qui méritent d’être vraiment surveillés, qu’il faut épier scrupuleusement, qui ne méritent aucune confiance aveugle, ce sont eux bien eux, les élus, parce qu’ils détiennent un pouvoir conséquent sur la vie de millions d’autres, et qui tiennent ce pouvoir d’eux et en leur nom, et qu’il est bien logique dès lors que ces derniers soient quelque peu méfiants à leur endroit… N’allez donc pas leur expliquer ça, malheureux que vous êtes, vous passeriez pour un nostalgique de la Terreur… Et pourquoi pas suggérer qu’ils nous rendent des comptes, pendant qu’on y est ! Et pourquoi pas le référendum révocatoire ! C’est la dictature, ça !
Il faut bien que vous compreniez, citoyens, que ce ne sont pas eux qui sont à votre disposition. C’est vous qui êtes à leur disposition.
Il est normal, logique, naturel de leur faire une totale confiance. Ils savent mieux que vous ce qui est bon pour eux… et pour vous évidemment. Ils savent se fixer eux-mêmes des limites.
Il faut bien que vous compreniez, citoyens, que la démocratie ce n’est pas la souveraineté du démos mais l’encadrement, l’asservissement du démos sous l’admirable subterfuge du suffrage universel. Qu’elle n’est pas le pouvoir du peuple tel que bruyamment proclamé, mais le pouvoir (presque incognito) de quelques-uns sur le peuple.

Publicités

Une réflexion sur “La transparence, c’est bon pour les autres

  1. Ce qui est important c’est de voir de combien ils se sont enrichis depuis qu’ils sont élus. Ce qu’ils avaient avant, on s’en fout, c’est leur argent. Mais un ministre qui gagne en 1 ans 1Million avec juste une paye de haut fonctionnaire, ça signifie clairment qu’il est corrompu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s