« J’ai (très) mal au travail »

j'ai très mal au travail« J’ai (très) mal au travail », un film documentaire réalisé par Jean-Michel Carré sorti en 2007.

Fruit de plus d’un an d’enquête sur le monde de l’entreprise, il dénonce la brutalité des nouvelles organisations du travail et d’un management qui, pour obtenir des salariés le maximum de productivité, propagent la peur, l’auto-dépréciation, la solitude, la guerre de tous contre tous – et réduisent finalement toujours plus l’individu à sa seule dimension économique. Une maltraitance organisée qui génère chez les salariés des maux et des souffrances d’une ampleur et à une échelle encore jamais vues jusqu’ici : troubles musculo-squelettiques, états de stress post-traumatique, burnout, dépressions,  suicides, morts subite etc.

De nombreuses interventions de qualité parsèment le film, notamment celles de Paul Ariès, Christophe Dejours et Marie Pezé.

On peut le visionner gratuitement ici : http://www.cnt-f.org/video/videos/52-interpro-retraites-salaires-secu-rtt/293-jai-tres-mal-au-travail

***

Quelques statistiques édifiantes signalées dans le film  :

« En dix ans, les troubles musculo-squelettiques sont passés de 1000 à 35 000 par an.
En 2005, il y a eu 760 000 accidents du travail en France. Deux personnes par jour meurent dans des accidents du travail.
Deux millions de salariés subissent du harcèlement mental et des maltraitances, 500 000 sont victimes de harcèlement sexuel.
Le coût annuel des accidents du travail, des maladies professionnelles et de la maltraitance s’élève à 70 milliards d’euros pour l’Etat et les entreprises.
Sur cinq ans, on a constaté plus de 1000 tentatives de suicide sur les lieux de travail en France, dont 47% ont été suivies de décès.
10% des dépenses de la sécurité sociale sont directement liées aux maladies professionnelles.
Eczéma, insomnies, alertes cardiaques, troubles musculo-squelettiques, ulcères, cancers, dépressions, tentatives de suicide sont les conséquences les plus fréquentes des maltraitances sur les lieux de travail.
Durant la dernière année juridictionnelle, les tribunaux aux prud’hommes ont traité 250 000 litiges. »

Publicités

3 réflexions sur “« J’ai (très) mal au travail »

  1. C’est un excellent documentaire. Certainement le meilleur jamais réalisé sur le monde du travail moderne.
    Cependant, au-delà des problèmes de santé, etc, qui au fond ne sont pas le sujet central, je retiens surtout de ce film la démonstration faite de l’amour des métiers. Du geste bien fait. Et de l’exemple donné de l’usine Renault qui, demandant à ses ouvriers de ne respecter strictement que leur fiche de poste, c’est vue à l’arrêt au bout de 10 minutes. Idem pour l’exemple d’AZF.
    Tout le monde devrait avoir vu ce documentaire !

  2. Pingback: Bâtir la civilisation du temps libéré (André Gorz) | réveil-mutin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s